Mardi 13 aout Florence d'ASSIER de BOISREDON

Ecouter un art de la présence


"Ecouter celui qui s'adresse à moi m'invite à écouter ce qui se passe en moi.
Pour être présent à l'autre, j'ai besoin d'être ancré dans le moment présent, seul moment qui m'appartienne.
Dans cette attention à ce qui se passe dans la relation, je peux créer un œuvre d'art .
Comme l'artiste : connaître mon matériau (ce que je suis, ce qu'est l'autre) avec ses souplesses et ses rigidités, ses possibilités et ses impossibilités, l'accueillir tel qu'il est et avec lui faire une œuvre unique qui permette de ressortir la beauté et la poésie qui l’habite. Vivre comme le conseille le psychanalyste Daniel Sibony de "recevoir un visage avec l'Espérance de nous adoucir, de nous rencontrer, de cheminer ensemble, vers plus d'être, plus de vie, plus de lumière, plus de douceur.»

                                                       Florence d’ASSIER de BOISREDON

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  •     Le moment présent est le seul qui m'appartienne, vivons chaque instant comme un instant d'éternité.
  •    Être pleinement là, ne pas s'effacer, sinon il n'y a personne en face de l’autre.
  •   Ne pas se laisser manger, l'autre a besoin, en face de lui, d'une personne vivante.
  •    « Ce que nous sommes, soyons-le bien" François de Salle
  •    Oser aller du côté de l'autre pour comprendre son point de vue.
  •    Les limites que je pose me font du bien à moi et elles font du bien à l'autre.
  •   Prendre en compte qui est l'autre et qui je suis, sans le juger et sans me juger.

                                                           Françoise et Thierry D’AUZON

 

 

 


Réagir

CAPTCHA